Les déjeuners modestes et festifs polonais

By : | 0 Commentaire | On : 25 février 2021 | Category : Non classé

Déjeuner polonais

Découvrez les produits et plats traditionnels servis au déjeuner typique polonais. Voyagez à travers les différentes régions de la Pologne et laissez-vous tenter par la diversité de leurs produits et saveurs. Retrouvez et découvrez entre autre les plats de pâtes, compotes, sauces et légumes populaires de la table traditionnelle polonaise

Les pierogis, les quenelles, pyzy et les crêpes

Les plats très caractéristiques du dîner polonais sont plats de toute sorte de féculents, parmi lesquels les pierogis se trouvent à la première place, surtout en Pologne orientale. Bouillis ou rôtis, fourrés aux différentes farces, comme de gruau de sarrasin ou de millet, souvent avec de la menthe en supplément, au fromage blanc, aux lentilles, à la viande hachée de bœuf ou de porc, aux abats. Pour le dîner du réveillon de Noël, dans quasiment chaque région, on sert des pierogis aux choux et aux champignons. Les pierogis se mangent aussi de façon sucrée, fourrés aux fruits (myrtilles, cerises, framboises), de même que différentes quenelles cuites à la vapeur, les gnocchis, pampuchy et pyzy. Les quenelles de pommes de terre, farcies à la viande, appelées kartacze ; canons ou bombes en raison de leur forme rappelant un projectile d’artillerie, occupent une place importante dans la cuisine polonaise. Les crêpes au fromage sucré ou à la confiture sont aussi un plat principal très populaire.

Les quenelles

En Silésie, le plat classique principal se compose de roulé de viande de bœuf accompagné de quenelles aplaties avec un petit trou au milieu, servis avec une salade de chou rouge ou bien avec des galettes dites « zelazne », faites de pommes de terre râpées et crues. Pour le pot-au-feu fait maison, on confectionne des pâtes ou des petites « nouilles versées » dans l’eau bouillante, faites à la main. Les quenelles du genre gnocchis « kopytka » préparés avec des pommes de terre et servies avec un rôti de bœuf restent très populaire. En Grande Pologne, le plat principal est souvent accompagné de « rwance », morceau de pâte sans forme, coupés et versés dans de l’eau bouillante, en Mazovie on les appellent quenelles « à la cuillière ».

Les compotes

Les compotes faites maison faisaient toujours l’honneur de chaque ménagère. Dès le mois de juin, le sellier polonais se remplissait de compotes préparées pour l’hiver. Elles étaient confectionnées de fraises, framboises, groseilles à maquereau, groseilles rouges, myrtilles et abricots. À l’Automne, on y ajoutait des bocaux de compotes de pommes, poires, prunes et même de noisettes fraîchement cueillis. Aujourd’hui encore, la compote est souvent servie au déjeuner, en tant que boisson ou dessert, dans des verres à compote. Au fond de ces verres, on peut disposer les fruits des différentes compotes, arrosés d’un sirop clair, par exemple d’abricots, de poires ou de prunes jaunes. La compote de poires bergamotes, cuites dans un sirop épais, au citron, à la cannelle et aux clous de girofle, reste un supplément spécifique du dessert. Dans la cuisine de vieille Pologne, les compotes dites « acides », préparées avec du vinaigre de vin de poires, prunes, cerises ou melon, accompagnant les viandes rôties et les charcuteries, restent très réputées.

Les salades de légumes crus

La salade de concombres dite « Mizeria » fait partie des suppléments essentiels des plats principaux. Les concombres en salade sont souvent servis avec du poulet rôti. Mizeria est la meilleure en été, pendant la saison des concombres, accommodée de crème fraîche, d’un peu de sucre, de citron et d’aneth. La même sauce est utilisée pour la laitue, à laquelle on peut ajouter des quartiers d’œufs durs. Une autre salade de cette saison et celle composée de tomates avec de l’oignon coupé et des fines herbes. En hiver, la salade la plus appréciée est celle de choucroute ou de choux rouges, des légumes présents sur la table de chaque maison polonaise, aussi bien paysanne que bourgeoise. Le chou est préparé avec de la pomme, de l’oignon, de la carotte, assaisonné de cumin, de vinaigre ou de citron et d’huile. On sert également la salade de poireaux à la crème fraîche et la salade de céleri râpé avec de la pomme et de la crème fraîche.

Les légumes

Il est impossible de s’imaginer sur la table polonaise, un rôti sans le classique accompagnement de légumes tels que, les betteraves rouges cuites avec de l’oignon émincé et doré au beurre, nappés de sauce béchamel ou de la crème fraîche. Le rôti de porc ou les côtes panées s’accompagnent parfaitement de choucroute blanche cuite avec de l’oignon doré. En Silésie et en Pologne Orientale, le chou rouge dit « modra » fait partie des légumes préférés, servi avec de la volaille rôtie et surtout comme accompagnement pour l’oie, le canard ou le bœuf. La carotte cuite avec des petits pois sucrés ainsi que le chou-fleur nappé de chapelure dorée au beurre font partie des autres légumes populaires de la cuisine polonaise.

Les sauces

Dans la cuisine polonaise pour accompagner la charcuterie et les viandes froides on sert souvent différentes sortes de sauces froides, sauce tartare avec des œufs durs hachés et mélangés à des cornichons émincés, sauce au raifort avec du miel, de l’huile ou de la crème fraîche, sauce moutarde, sauce à l’aneth ou encore sauce vinaigrette avec de la moutarde et de l’ail écrasé. Une excellente garniture pour les viandes se trouve être les canneberges crues au sucre ou les myrtilles sautées avec des poires ou des pommes. La salade de betteraves rouges et de raifort râpés est l’une des spécialités polonaises pour accompagner la viande et la charcuterie. C’est l’incontournable garniture de la table Pascale. Parmi les sauces chaudes accompagnant les plats de viandes chaudes on trouve les sauces originaires de Vieille Pologne telles que : sauce à la bière, à l’oignon, « blanche » au citron, « grise » classique pour la carpe de Noël, au raifort ainsi que toute la gamme des sauces aux fruits et aux champignons.

Share This Post!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *